Les premières créations

C’est la mi-juin, pour fêter les champs en fleurs on ouvre nos premières créations à la précommande ! 100% en lin, confectionnées en Normandie à partir de lin filé et tissé en France.

Découvrez ceux qui font le lin, ceux qui font Mijuin.

L’aventure Mijuin a démarrée par des rencontres à vélo à l’été 2020 puis en van aménagé à l’été 2021....

  • L'agriculteur

    Il fait de notre pays le premier producteur mondial de lin. Chaque année, fin mars, il sème ; au bout de 100 jours, à la mijuin (jolie date ?), les tiges de son champ s’ornent de fleurs bleues. Il regarde la météo jusqu’à la récolte de septembre, puis son lin part au teillage et ses champs accueillent d’autres cultures comme le blé ou la betterave.

    En savoir +

  • Le teilleur

    Bienvenue chez Charlie et la Chocolaterie, ici les pailles passent par des dizaines de machines pour en extraire chaque composant. Mais ce qui intéresse surtout le teilleur ce sont les fibres longues. Une majorité est exportée directement vers l’Asie, une minorité est peignée dans les teillages locaux.

    En savoir +

  • Zéro déchet, tout est valorisé

    À la sortie du teillage, rien ne se perd ! Les poudres ou poussières deviendront du terreau horticole. Les anas (parties ligneuses broyées en petites particules) servent pour les panneaux agglomérés ou les isolants. Les graines vont devenir de l'huile pour entretenir les bois ou de la nourriture pour les animaux. Les fibres courtes permettent de réaliser des tissus épais notamment pour l'ameublement mais aussi plus récemment pour des usages bio-composites, notamment dans l'automobile. Enfin les fibres longues permettent de réaliser des chemises ou des draps !

  • Le filateur

    Ces dernières années toutes les fibres de lin étaient exportées pour être filées parfois en Europe mais pour la plupart en Asie. Début 2020, l’entreprise Emanuel Lang a relocalisé son activité de filature dans le Haut-Rhin, c’est ici qu’est filé et tissé notre veste. Mi 2022, deux nouvelles filatures ouvriront : dans le Pas-de-Calais et dans l’Eure !

    En savoir +

  • Le tisseur

    Certains comme Emanuel Lang, Lemaitre Demeestere, ou le Tissage du Ronchay ont résisté à l’appel de la délocalisation, et ont su conserver un savoir-faire exceptionnel mêlant tradition, modernité et passion. Ici de grandes machines à tisser s’affairent dans un bruit constant à la réalisation de tissus de grande qualité.

    En savoir +

  • Le confectionneur

    Il y a 5 ans, l’atelier Kiplay spécialisé dans le vêtement de travail a relocalisé une partie de sa production dans l’Orne, c’est ici qu’est confectionnée notre veste. Peu d’ateliers sont restés en France, ces derniers se dédient surtout au luxe. Depuis peu, Linportant fabrique des t-shirts en lin bio, l’atelier Mijuin souhaite s’inscrire dans la même dynamique.

Innovation et recyclage

Au coeur de notre ADN une curisité insatiable pour la valorisation des déchets et sous-produits de la filière lin. Notre devise : “de la contrainte nait la créativité ! ”

  • LES BOUTONS EN ANAS

  • LE PAPIER EN CHUTES

  • LA TEINTURE VÉGÉTALE

1 sur 3

DERRIÈRE MIJUIN

« Mijuin c’est l’histoire d'une succession de belles rencontres et de retrouvailles, comme un retour à mes racines pimenté d’un désir d’entreprendre. Le projet Mijuin c’est grâce à Valentin et Romain qui m’ont parlé de l’avenir de la filière lin avec enthousiasme, grâce à Paul et l’atelier Linportant qui m’inspire depuis son lancement, grâce à Camille et notre tour à vélo de la Seine Maritime à l’été 2020, grâce à Matthieu, le premier à croire au projet après seulement un verre de vin, grâce à Tim et Lora qui ont fait de ma transition vers l’entrepreneuriat un long fleuve tranquille, grâce à Daniel et ses milliers de talents dont la réalisation vidéo, grâce à Barbara et son regard artistique sur le projet, grâce à Maxence qui a codé ces quelques premières lignes, grâce à l’Agence du Développement Régional de l’ESS Normandie, notamment Sandy et Claire, grâce à l’équipe Live for Good et les 50 autres entrepreneurs aux idées plus inspirantes les unes que les autres. Grâce à ma famille de grands passionnés de lin, mes amis en or et un certain Flo. Enfin le projet c’est grâce Céline, Romane et Antoine les premiers partenaires de Mijuin, et tout ceux qui ces derniers mois, m’ont conseillé ou accueilli avec le vieux van ! »
Pauline.